Les mots du fondateur

Airnergy - Innovation Award of the Century Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy
Vous êtes ici: Entreprise / Les mots du fondateur


Guido Bierther,
fondateur de Airnergy

Son credo:

« Celui qui veut diriger son team avec succès, il doit connaître le chemin, il doit, de préférence, avoir atteint son but une fois avant. »
(emprunté à Dominik Neidhart, yachtman dans le team Alinghi, gagnant du XXXI. Americas Cup)

Guido Bierther, fondateur de Airnergy

Service international de presse Koch (IPK):
Mr. Bierther, Airnergy, est-ce un bon bateau qui, toutefois, a dû être navigué par vous dans une mer agitée pour finalement être en état de tenir la mer?

Guido Bierther:
Vous vous servez d’une métaphore – je ne suis pas sûre si je l’interprète correctement. Mais je vais essayer de m’étendre sur votre question: Si, en parlant d’un « bon bateau » vous pensez aux innovations thérapeutiques auxquelles nous, Airnergy, travaillons depuis plus de 10 années scientifiquement, économique et créatif, j’admets. Le système de santé dans lequel nous nous bougeons peut tout à fait être comparé avec une mer agitée (quelque fois même avec un bassin de requins) – il en est de même en ce qui concerne ses structures établies.

IPK:
... et vous, vous êtes le capitaine, vos collaborateurs l’équipage?

Guido Bierther:
Une formule pas trop insensée, bien que je ne me sente pas, superficiellement, comme étant le capitaine d’un équipage. Voyez, le team Airnergy - voilà l’expression que je préfère – se compose de collaborateurs qualifié(e)s des domaines les plus différentes.

Il y a d’abord la recherche et le développement,  i.e. surtout les experts de notre Conseil Médical. Des médecins experts de la médecine naturelle holistique, mais aussi des athlètes de haut niveau, leurs entraîneurs et diagnostiqueurs de performance; ce sont eux qui font avancer nos travaux de recherche et de développement, qui attribuent leurs idées créatives, qui contrôlent l’effectivité. Au sens d’un développement permanente, ils évaluent le grand nombre de rapports d’expérience de jeunes gens et de personnes âgés qui nous parviendront régulièrement.

Puis, il y a le côté produit. En grande partie, nos produits sont fabriqués à la main; nous ne sommes pas une entreprise aux chaînes de montage, avec des robots mais plutôt une manufacture qui a son site de production en Allemagne. Ici, nous ne travaillons, nous ne composons que des components des systèmes de la meilleure qualité soumis à des essais exhaustifs. Il en résulte notre exigence propre concernant la qualité et la sécurité du produit.

En ce qui concerne notre position sur le marché, nos produits sont haut de gamme; très exigeant, par conséquent, notre engagement pour une fabrication haute qualité des produits Airnergy. Sans entretien à long terme, durabilité, un service convivial proche du client et une quota bas de réclamations – ce sont nos maximes qui jamais peuvent être que des mots.

IPK:
Et alors le conseil et le vente ...

Guido Bierther:
... justement: le contact avec notre clientèle. De lui donner la garantie d’agir - avec les produits Airnergy  - au sommet de ce qui est possible du point de vue technique et économique; de faire comprendre, de garantir à nos clients et leurs familles la sécurité de l’investissement, c’est ça la tâche de nos consultants, de nos techniciens de services, de notre personnel de vente. Et finalement, c’est mon job de coordonner toutes ces initiatives, de les tenir en balance, en permanence et sensiblement.

IPK:
Eh bien, vous est le capitaine, n’est-ce pas?

Guido Bierther:
Cela me semble trop autoritaire. Encore une fois – nous développons tout comme team; à mon avis ça n’existe pas, des « petites roues, des pinions dans l’engrenage ». Tous doivent prendre la responsabilité pour l’ensemble. Mais il faut quelqu’un qui, dans son rôle de décideur final, comme responsable général, route toutes les activités; qui prend soin de la commercialisation finale des produits, de la sécurité sociale des collaborateurs internes et externes.  Je suis donc à la tête du team ou bien chef, si vous voulez.


AIRNERGY Avant Garde

En outre, je suis entièrement responsable du design des produits. Mais néanmoins: si en travaillant je ne suis pas sur un pied d‘égalité avec mes employées, ça ne marche pas. Pour moi, il est très important d’être en contact direct avec chacun, avec chacune, d’être bien informé de tout. Raison pour laquelle je travaille intensément à élaborer un système d’informations encore plus vite entre les collaborateurs et moi. J’appelle ça l’autoroute des idées.

IPK:
Airnergy s’est lancé sur un terrain difficile en entrant sur le marché. Vos produits sont pertinents pour la médecine holistique; vous même, vous définissez les résultats de vos recherches et du développement, l’usage comme étant « une petite révolution pour la démocratisation de la prévention ». 

Guido Bierther:
Tout à fait – mais outre la focalisation sur la prévention il s’agit aussi d’une petite révolution dans la thérapie holistique; surtout en ce qui concerne les maladies chroniques. 

IPK:
Vous promettez une situation réellement existante,  d’améliorer l’air respiratoire - la préciosité que nous prenons absolument naturel et gratuit - d’une façon à ce que nous puissions en générer plus de force vitale. Le tout, toutefois - pour l’exprimer de façon  provocatrice - contre un supplément. Est-ce que cela ne suscite pas automatiquement des sceptiques et des envieux?  

Guido Bierther:
Les sceptiques et les envieux ne représentent pas notre problème réelle. Le problème, c’est plutôt la polémique dont ils se servent, ainsi que le lobby. Par votre question, le sujet semble un peu grotesque - laissez moi essayer de mettre bon ordre à l’aspect: En effet, l’air respiratoire est le seul component s’appliquant au métabolisme qui est à notre disposition gratuit. Pour toutes les denrées, même pour l’eau potable, il faut que nous payions.

Mais - on pourrait dire malheureusement - notre corps n’utilise effectivement qu’une fraction de l’oxygène respiratoire que nous aspirons. Dû à l’âge, aux faiblesses, aux maladies, dû aux conditions environnementales, aux conditions de vie défavorables et à une manque  d’activités physiques nous en utilisons encore moins que normalement, en bonne santé. La raison, par ailleurs, qui nous permet de sauver la vie de quelqu’un par la respiration bouche-à-bouche. 

De plus en plus conscient, nous payons attention à la qualité et aux vitamines dans nos denrées, nous dépensons beaucoup d’argent pour des produits « bio », « pauvre en lactose » et « riche en vitamines ». Et il va de soi que nous ne sommes pas prêts à payer pour des produits qui ne sont pas assez favorable à la santé ou même nuisibles.

Et justement notre air respiratoire et l’oxygène y contenu (21 %) sans lequel existait pas de vie cellulaire, nous devons l’accepter comme il est, sans examen critique? Le monde, l’air et l’atmosphère, n’ont-ils pas changé aussi? Peu à peu, notre air devient visible – qui examine, qui assure pour nous son qualité, comme il va de soi en ce qui concerne l’eau potable ?

C’est ainsi que nous, l’équipe Airnergy, nous avons réfléchi - en jetant un coup d’œil dans la nature – comment on pourrait améliorer l’air que nous aspirons. Car finalement l’air respiratoire est notre aliment, notre remède le plus important.

Sans nourriture nous pouvons survivre quelques journées; sans eau trois à quatre jours sous conditions normales de température (cela dépend considérablement de la température). Mais sans l’oxygène de notre air respiratoire, les premières cellules cérébrales meurent après env. 3 minutes. La mort viendrait vite.

IPK:
C’est ça, votre message? Que notre air respiratoire ait besoin d’une augmentation du pourcentage d‘oxygène? Similaire aux approches thérapeutiques d’oxygène de Manfred von Ardenne ?

Guido Bierther:
Non, bien au contraire. Les recherches du professeur Ardenne se consacrent à la quantité de l‘oxygène (i.e. une concentration jusqu’à 100 %) dans l’air respiratoire. Quant à Airnergy, c’est par contre la qualité de l’air respiratoire qui est en jeu. Nous ne voulons pas alimenter à l’organisme d’oxygène supplémentaire. Nous voulons plutôt améliorer son qualité, c’est à dire son Utilisation dans les cellules. Utilisation, c’est le terme médical. Airnergy le fait – similaire à la nature – à l’aide de la lumière solaire et de la chlorophylle des plantes, comme le fait la nature depuis des millions d’années par le procédé de la photosynthèse.

Airnergy - Prof. Dr. med. Klaus Jung

Prof. Dr. med. Klaus Jung

Le professeur Klaus Jung, à la tête du conseil médical de Airnergy, a travaillé et recherché  beaucoup d’années côté à côté avec Manfred von Ardenne. Au cadre de ses activités à la tête de l’UFR Médecine de Sport de l’Université de Mayence (qui, à cause de ses initiatives et sa compétence, a été renommé « URF Médecine de Sport, de Réhabilitation et de Prévention »  qu’il précédait jusqu’à sa retraite en 2007) s’est intensément occupé des domaines et alimentation et médecine de Sport.

Toujours, le thème central de ses travaux scientifiques c’étaient la naturopathie de la Médecine Complémentaire au sens de la prévention, de la réhabilitation et de la thérapie de maladies chroniques; dans ce contexte il recherche surtout les anciennes thérapies d’oxygène quant à leur application éventuelle en cas de diagnoses tel que burnout (l’épuisement physique et morale), des troubles de sommeil, la COPD ou bien MPCO et des troubles du métabolisme énergétique.
Depuis des années, professeur Jung se concentre sur la Spirovitalisation Airnergy comme méthode holistique et thérapeutique après qu’il ait - comme je vous l’ai dit - étudié d’autres méthodes comme la thérapie d’oxygène à plusieurs pas, comme l’ionisation et l’ozonisation quant à leur effectivité.

IPK:
Comment ça fonctionne exactement, la Spirovitalisation?

Guido Bierther:
Alors, vouloir expliquer le procédé entier dans tous ses détail scientifiques, cela sortirait le cadre de notre conversation. Airnergy développe des appareils à l’intérieur desquels des unités d’activation (catalyseurs) transforment physiquement l’oxygène Triplet pauvre en énergie dans un état plus riche en énergie. L’oxygène Singlet qui en résulte est bien connu à notre corps; parce que les cellules de l’organisme produisent, eux-mêmes, cette forme d’oxygène au cadre de réactions métaboliques. Ce procédé de transformation est rendu possible par une technologie brevetée qui fait référence à un processus biologique décisif – comparable à la photosynthèse des plantes.

L’oxygène Singlet est de très courte vie. Il retombe dans des fractions de milli secondes dans son état original (l’oxygène Triplet), dégageant de l’énergie. Et voilà l’énergie dont il s’agit – Dans les transformateurs Airnergy, elle est entourée des milieux ‘eau’ et ‘air’. Concrètement: les molécules d’eau servent de médium de transport. L’air ainsi enrichi en énergie est inhalé, elle peut exercer son effet vitalisant dans le corps entier.

IPK:
Avec quel effet sur notre santé?

Guido Bierther:
D’un effet holistiquement positif. La Thérapie Spirovital, comme le nomme la science, la thérapie respiratoire s’appuyant sur la conception Airnergy, elle est surtout appropriée à la prévention, mais elle sert aussi de base pour une thérapie holistique et régénérative – i.e. à la prévention, au maintien, à l’établissement et à la régénération sur le niveau cellulaire; parce que c’est ici que commence la chronicité de toutes les maladies.

L’augmentation de l’endurance, le soutien d’un bon sommeil et le renforcement du système immunitaire; ce sont les réactions à un usage régulier. C’est la base de l’autoguérison. C’est ainsi que le corps puisse se réguler, que l’on ait plus d’énergie, une meilleure qualité de la vie, que l’on dort mieux et ait un meilleur bien-être.

IPK:
S’agit-il d’un savoir collectif validé?

Guido Bierther:
Il faut être honnête et prudent: C’est-ce qu’on dit à propos d’un « savoir validé ». Il y longtemps on a considéré un savoir validé que le monde soit un disque. La découverte que le monde soit un globe l’a révisé.
Une autre erreur qui, autrefois, a été considérée être un savoir validé s’est établie en matière d’alimentation; une erreur qui a fait les enfants de plusieurs générations devenir des ennemis des épinards: Les parents étaient si ravis de la teneur en fer de ces légumes qu’ils en bourraient quasiment leurs petits. Mange beaucoup d’épinards et tu seras grand et fort – un règle qui s’appliquait non seulement à « Popeye, le marin ».
L’origine de la légende des épinards miraculeux  (qui, entretemps, a été vérifiée étant fausse)   extrêmement riche en fer: en l’an 1890 le physiologiste Gustav von Bunge avait déterminé la teneur en fer de 100 grammes d’épinards avec 35 milligrammes, ce qui était correcte. Mais il avait en effet analysé des épinards séchés qui contiennent dix fois plus de fer que la même quantité d’épinards frais. Le fait que l’on avait comparé le concentré avec les légumes frais, on l’avait bientôt oublié. Le conte des légumes capable de guérir des carences a fait le tour du monde, et il continue vivre, au détriment d’un grand nombre d’enfants qui en ont marre.

Le succès Airnergy est documenté et confirmé par des millions d’usages et d’innombrables rapports médical-scientifiques. Médecins, thérapeutes et patients sont d’accord sur l’effet positif. Les reconnaissances nationales et internationales ainsi que les distinctions pour les produits Airnergy remplissent des classeurs; très actuellement, je voudrais parler du SENSES Innovations Award que nous venons de recevoir à Dubaï. C’est le prix le plus renommé du secteur international de wellness, de l’hôtellerie et spa. Nous en sommes très heureux, fiers et reconnaissants. Le modèl Airnergy „Medical Plus“ a été certifié officiellement par l’Institut Eurocat pour la certification et les essais à Darmstadt et a été officiellement admis comme produit médical à la suite des essais cliniques et techniques. Airnergy a donc rempli les exigences complexes des essais selon l’annexe V, paragraphe 3 des directives 93/42/EWG du conseil du 14 juin 1993.

Guido Bierther, Toni Mathis, MERCEDES AMG DTM

Guido Bierther, Toni Mathis,
MERCEDES AMG DTM

Nous sommes également fiers de l’usage Airnergy dans le sport haut-niveau international. Un exemple: La thérapie Airnergy Spirovital fait partie intégrale du programme de physiothérapie du team AMG Mercedes DTM. Les 8 pilotes entreprise ainsi des représentants et des techniciens font confiance en Airnergy, la méthode légale pour soutenir l’endurance, pour augmenter la concentration, pour accélérer la régénération. Pour Toni Mathis, depuis plus de 20 années physiothérapeute du team AMG Mercedes, Airnergy a été assez intéressant pour l’essayer dans le team au cadre d’une étude à long terme.  Maintenant – à la suite de la période test de 2 années – la décision a été prise pour l’usage Airnergy. Même des pilotes top de la Formule 1 font confiance à Airnergy. L’un est le champion du monde de 2009, Jenson Button.

Et pour finalement répondre à votre question: Qui, à mon point de vue Airnergy s’appuie sur un savoir validé – si cela existe de toute façon. Des critères connus de la médecine scolaire, Airnergy les remplit à 100 %. Malgré cela nous ne dénions à personne, de poser des questions critiques concernant ces faits. Mais dans ce cas-là, aussi et encore, le principe devrait être: Celui qui guérit, il a raison.

IPK:
La critique, elle vous est parvenu quelque fois d’une façon plus ou moins objective … 

Guido Bierther:
Je répète: La critique, c’est bienvenue. Si elle est constructive et objective elle contribue à nos efforts scientifiques. Je ne suis pas d’accord avec les actes de hostilité dans l’anonymat de l’internet qui, assez souvent, sont très évidemment construits et installés par les lobby pour nuire au progrès d’une méthode holistique de thérapie, des actes qui, finalement, nous causent de dommages économiques.

J’encourage chacun des nos critiques d’entrer en dialogue ouverte entre moi et nos employées scientifiques. Volontiers aussi en publique – mais sérieux, à visage découvert.

IPK:
Le mot clé „médecine holistique » joue, me semble-il, un rôle important dans vos expressions et votre travail. « Médecine holistique », un mot qui, aujourd’hui à bien avancé d’être à la mode. Comment le définissez-vous ?

Guido Bierther:
Par définition, la médecine holistique désigne les conceptions et les méthodes dans la médecine qui considèrent et traitent le malade globalement en cohérence avec la nature. Un approche qui résulte dans différents points de vue de la philosophie de la nature, socialement, écologique mais aussi politiques que l’on peu abondamment discuter.

Je suis d’accord, en grande partie, avec les conceptions les plus récentes qui considèrent l’homme d’être un système ouvert à l’extérieur, un système dont les parties – le corps et ses organes, l’âme et l’esprit ainsi que la personnalité – sont en relation réciproque l’un avec l’autre et vers le monde extérieur ou, mieux : en relation avec l’environnement social, écologique et artificielle (la technique, la science).

L’homme comme étant un être bio-psycho-social et son interaction avec le milieu, un système complexe – il existe des cohérences et des liens, des raisons et des effets qui, en principe, ne permettent pas l’observation unilatérale d’aspects individuels. Je considère, moi aussi, au contraire la considération holistique d’être le bon approche. En relation avec le sujet médecine/guérison cela veut dire: La médecine holistique prend en considération le corps, l’âme et le milieu de l’homme dans tous ses efforts diagnostiques et thérapeutique.

Prendre en considération que le corps – probablement des parties individuelles – cela n’est qu’un ouvrage décousu. Beaucoup de raisons pour un mal être, pour des troubles de sommeil, pour les maladies restent inexpliqués et continuent d’exister comme déclencheur aux nouveaux malaises. Le but de toute prévention, d’une thérapie, ça devrait être la prise en considération de toutes les facteurs pour tomber malade, d’être malade; il ne faudrait pas envisager traiter seulement les symptômes instantanés de la maladie.

IPK:
Est-ce que ça ne semble pas un peu ésotérique?

Guido Bierther:
Seulement si on veut, dès le début l’interpréter ainsi. On se sert du terme ‘ésotérique’ pour dénommer un grand spectre de divers idéologies et pratiques spirituelles et occultes. Les conceptions scientifiques de Airnergy n’en ont rien du tout à faire.

D’autre part, les enseignements scientifiques de philosophes bien connus, de scientifiques et de médecins sont aussi attribués d’être ésotériques – Paracelsus en est un exemple. Ses connaissances, ses activités sont globalement appréciés d’être très vaste ; ses succès de guérison est légendaires, ce qui lui a apporte l’hostilité profonde de médecins établis et des pharmaciens. Depuis 1952, la médaille Paracelsus donnée par le Deutscher Ärztetag (L’Assemblée Médicale Allemande) est la distinction la plus importante des médecins allemands pour des médecins mérités.

C’est un fait accompli que – un Europe centrale et surtout en Allemange – des méthodes de prévention et de thérapie de la Médecine Complémentaire et Alternative sont dès le début stigmatisé d’un scepticisme et d’un refus antiscientifique ; des méthodes qui, dans d’autres pays, sur d’autres marchés sont depuis longtemps reconnues comme étant moderne et secourables. Dans ces cas-là il s’agit comme souvent des intérêts nettement orientés vers le profit par le lobby.

Guido Bierther, China 2012

Guido Bierther, China 2012

En Asie - dans les pays tout à fait moderne et progressifs - il est absolument normal que les reconnaissances de la médecine traditionnelle et holistique existent du même titre côté à côté avec la médecine orthodoxe; et souvent, la médecine officielle et la naturopathie sont appliquées en combinaison. Et, assez étonnant, qu’il s’agit des pays qui -  à cause de leur nombre bas de congés maladie – sont observés avec jalousie par les économies européennes. Cela ne serait pas dommageable à notre système maladie apparemment rigide et caractérisé par le lobby de jeter un coup d’œil à travers, de sortir des sentiers battus – tout à fait au sens de la définition du terme « santé », qui a été formulée par la WHO ou bien OMS (l’Organisation mondiale de la santé) : 

"La santé, c’est un état d’un entier bien-être physique, mental et social et non seulement l’absence de maladies, de malaises ».  (orig.:"Health is a state of complete physical, mental and social well-being and not merely the absence of disease or infirmity." Website WHO)

Le ministère fédérale pour l‘éducation, la science, la recherche et la technologie l’a défini comme suit: « La santé est compris d’être un phénomène multidimensionnel qui dépasse l’état de l’absence de maladies ».

IPK:
Les appareils Airnergy ne sont pas tout à fait bon marché. Au premier coup d’œil ils sont plutôt cher. Comment expliquez-vous le prix fort? Il ne peut pas être justifie avec le prix des matériaux seulement ?

Guido Bierther:
D’abord: Je ne justifie pas le prix car il n’exige pas une justification au sens d’une défense. Mais je vous expliquerai le calcul du prix. Le marché de la santé dans le lequel nous sommes actifs n’est pas un marché discounter. Quand il s’agit de regagner et de maintenir sa santé, la responsabilité pour le produit joue en rôle supérieur. Parce qu’il s’agit d’êtres humains, leur sécurité ainsi que de la surveillance d’essais, d’exigences particulières légales.

Cela commence avec la production responsable et la choix des sous-traitant. Dans notre cas cela veut dire: des appareils certifiés main fait par des employés, des matériaux et de modules haute qualité. Sur site Allemagne – i.e. selon le niveau de salaires et de coûts allemands.
Nos employés qualifiés doivent, comme vous et moi – faire leurs courses, payer le loyer mensuel et payer la vie de leurs familles.

Nos unités médicaux sont soumis - à cause du fait que, « directement ou indirectement  ils entrent en contact avec les patients » (en citant la loi) –  aux procédés spéciaux et contrôlés quant à l’assurance de la qualité. Ils doivent offrir un maximum de sécurité.
Ici aussi - à la contrôle de la qualité – des employés, un personnel de surveillance hautement qualifiés sont impliqués, des employés qui veulent être payés raisonnablement.

Airnergy Hennef

Airnergy Hennef

D’autant plus que Airnergy est le résultat d’un long procédé continuel et coûteux de développement.  C’est coûteux. Mais en conséquent nous offrons à nos clients et aux usagers un appareil de la plus haute qualité qui nécessite quasiment pas d’entretien. La longévité garantie des unités  Airnergy doivent donc être un facteur important si on veut juger le rapport prix/effectivité. Par ailleur: Notre taux de plaintes est quasiment nul.

Prenez pour base un temps d’utilisation de 10 années à très peu d’entretien; et vous pouvez le calculer facilement: Par journée vous ne dépensez que quelques centimes pour vous, votre partenaire ou la famille avec les enfants. Il en est de même en ce qui concerne les clients commerciaux, les curistes, qui, avec Airnergy, peuvent élargir l’offre de services par une composante supplémentaire qui est accepté volontiers.
Et (en souriant): Veuillez inclure aussi, combien vous payer par an pour les préparations en vente libre, pour tous les petits remèdes, les crèmes et les eaux où, sur les notices, on vous informe des effets secondaires.

IPK:
Croyez-vous à l’effet positif de Airnergy?

Guido Bierther:
Dans mon cas, ce n’est pas une question de croyance. D’abord c’était pour moi plutôt - malgré du scepticisme et quelques doutes - une question de confiance d’essayer quelque chose que notre corps connaît en principe depuis toujours ; quelque chose dont nous nous rendons compte très peu. Qu’y-a-t-il de plus important que l’air que nous respirons?

Je voudrais bien, si cela vous intéresse, vous raconter un peu mon histoire personnel avec Airnergy: Après ma formation d’un agent technico-commercial, j’ai été avec succès un entrepreneur indépendant à l’âge de 18, 19 ans. A part cela j’étais actif dans le sport haut-niveau.

Un accident grave pas causé par moi risquait de me couper l’herbe sous mon pied, pour ainsi dire. D’un moment à l’autre, le sportif haut-niveau que j’était est devenu quelqu’un handicapé pour sa vie dans les extrémités inférieures.

Mais j’au eu une assurance; l’indemnité que j’ai reçue m’a permit d’établir une nouvelle future.

A la suite du temps d’opérations, de la réhabilitation et du guérison qui m’a fortement influence, les indices étaient de plus en plus nombreux que je m’engagerait dans la domaine de la promotion de la santé.

Au cours de mes recherches critiques de nombreux projets progressifs de la médecine orthodoxe et de la médecine complémentaire, la conception de la Thérapue de Spirovitalisation m’a convaincu, moi et mes conseillers. Avant d’orienter à nouveau ma vie et avant de courir le risque d’investir ma somme d’indemnité, j’ai essai la « SOE-Singlet Oxygen Energy qui, à partir du mois d’octobre 2002 formait l’entité de Airnergy. Critiquement, j’ai essai Airnergy moi même, et j’ai ressenti dans ma propre chair, pour ainsi dire, les effets positifs sur ma réhabilitation et ma personnalité en général. J’étais sans doute plus sceptique que chacun de nos clients.

Le savez-vous, si vous avez passer des années à vous subir à une série d’opérations invasives, si vous souffrez jour et nuit de fortes douleurs, si vous ne pouvez plus ni marcher ni dormir bien – vous vous voyez entouré de la dure réalité. Vous connaissez en principe les possibilités thérapeutiques et leur limites qui ont existé jusqu’à ce temps-là – il n’y a sans doute pas de place pour un abracadabra.

J’avais des connaissances techniques mais aussi un bon sens; et alors le principe qui faisait largement référence à la photosynthèse, la méthode était pour moi compréhensible. J’ai vécu moi-même ce que nous attestent aujourd’hui des médecins reconnus encore et toujours: Un soulagement, la régénération, l’augmentation de ma propre performance et de la qualité de ma vie physiquement et mental.

Le résultat de ma propre histoire, de mes propres expériences qui m’ont convaincu ont résulté en l’an 2000 dans la base pour l’entreprise Airnergy. Avec mon team de ces jours-là j’ai constitué le label Airnergy, un label que j’ai finalement établi avec succès dans 70 pays.

Au cours des années, cela est devenu un travail qui réclame toutes mes forces. Un fitness physique et mental en est indispensable. Jusqu’à aujourdhui, „respirer Airnergy“ fait une partie intégrale de mon programme quotidien de santé – en combinaision avec une alimentation saine et une manière de vie consciente. 

IPK:
Quelles sont vos visions, vos désires pour la future?

Guido Bierther:
Ce que je désire surtout, c’est de la confiance. Que notre travail attire l’attention des gens sur les possibilités que Airnergy leur offre. Qu’ils aient confiance et essayent ce que Airnergy est capable de leur faire du bien. Car les pouvoirs de la nature sont merveilleux, mais on les oublié jusqu'à ce qu’on les revit un jour.

IPK:
Merci pour la conversation informatif et surtout ouverte.



L’interview a été mis par Karin Koch, journaliste spécialisé de la DFJV (Association de journalistes expert) au cadre d’une recherche à l’occasion du 12ième anniversaire de l’entreprise Airnergy. Karin Koch est à la tête du Service International de Presse et de communication entreprises (Service Press International Koch, IPK) à Ulm. Entretemps, l’agence a été mis en charge par AIRNERGY pour réaliser un travail public  et une communication entreprise critique, honnête et informatif. Karin Koch: « Consciemment, AIRNERGY désire un travail public qui, avec le ‘coup d’œil critique d’extérieur’, soit organisé par une agence indépendant.
Au sens de l’établissement de confiance, Airnergy nous l’a rendu possible de jeter sans restrictions un coup d’œil dans les opinions expert existantes, dans les travaux scientifiques et les références des clients. Le résultat : je suis convaincu que – au vu des maladies augmentant globalement, des risques pour la santé qui résultent entre autres d’une politique fausse concernant l’environnement, la santé  et la politique des informations - le temps est venu pour la prévention et la thérapie au sens du lifestyle Airnergy, une conviction qui s’est établie à la suite de l’étude des informations à base scientifique, la prise des connaissances  scientifiques suffisantes. De le communiquer – encore par conviction – nous le considérons une tâche importante.

Top-News

Olympic gold at Airnergy: Paralympics-star Heinrich Popow visits Hennef
Plus >


Russian Ministry of Health confirms Airnergy as official partner
Plus >


Le décernement du prix innovateur du siècle "1912 - 2012"
Plus >


Code de déontologie
Plus >

INFOBOX

Contact

AIRNERGY AG
Wehrstr. 26
53773 Hennef
Allemagne

téléphone:
+49(0) 2242 - 9330-0

export@airnergy.com

Stumble Upon Delicious YouTube Twitter Facebook
© AIRNERGY AG  |  Mentions légales  |  Sitemap  |  Contact   |  Recommander ce site
Science Award Vitaltherapy Airnergy made in germany 12 years Airnergy Five Star Diamond Award Innovation Award of the Century Airnergy Senses Innovation Award European Health & Spa Award Eurocat Öko Zertifikat ISO Zertifikat IPO Member