Détails

Airnergy - Innovation Award of the Century Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy Airnergy
Vous êtes ici: Informations actuelles / Top-News / Détails

Prof. Dr. med. Klaus Jung

Prof. Dr. med. Klaus Jung

La Spirovitalisation comme thème central de la Thérapie Somatovital

21.08.2012

Rapport d’expertise élaboré par Dr. Méd. Klaus Jung, Professeur à l’Université de Mayence

La Spirovitalisation comme thème central de la Thérapie Somatovital
Perfectionnée: La méthode pour enrichir en énergie le corps.

Fasciné déjà pendant mes études de la médecine par les explications de Prof. Dr. Herbert Reindell - en ce temps-là le « pape » de la médecine de sport - concernant l’importance de l’oxygène pour la santé et la performance personnelle ainsi que des possibilités pour augmenter la capacité maximale de la consommation d’oxygène par des activités physiques, mon chemin professionnel était dès lors prédestiné : La médecine interne avec la cardiologie comme thème central, la médecine de sport, la physiologie de la performance, le métabolisme d’oxygène. Le rôle de l’oxygène comme élixir de la vie ne m’a plus quitté. Déterminant pour mes futures tendances scientifiques et mes études étaient aussi la rencontre et, plus tard, la coopération amicale avec Prof. Manfred von Ardenne, « l’inventeur » de la thérapie d’oxygène à pas multiples. Le développement d’autres méthodes (non reliées au sport) pour l’amélioration du statut d’oxygène du cœur lui tenait à cœur; pour tout ceux qui ne voulaient (plus) ou ne pouvaient pas faire du sport. Ses arguments m’ont convaincu - et avec moi un grand nombre d’autres thérapeutes avant - qu’un statut optimal d’oxygène est la clé à la santé, au bien-être et à un vieillissement en bonne santé. Un grand nombre d’expertises et d’études concernant la réception d’oxygène et son utilisation, la thérapie d’oxygène, la rédaction d’articles de journaux, la collaboration aux articles de livres et le poste d’un référant lors des évènements scientifiques et brevet-orientés, c’étaient les résultats de ces contacts.

Mais malgré tout, je suis, avec le temps, devenu de plus en plus sceptique par rapport aux thérapies externes d’oxygène, aux thérapies conventionnelles. Elles étaient, à mon avis, trop uni-directionnellement orientées à une augmentation quantitative de l’offre d‘oxygène; une augmentation simultanée de l’Utilisation de l’oxygène et, surtout, l’influence sur les déséquilibres oxydatives  étaient pas assez prise en considération; des raisons importantes contre une large acceptation par la médecine scolaire.

C’était pendant cette phase que - au cadre d’un entretien avec un patient – l’entreprise Airnergy a attiré mon attention, une entreprise qui réclamait que ses appareils respiratoires exerçaient ses effets comme suit:  A travers la déviation de la respiration d’oxygène externement activé (l’oxygène Singlet) respectivement par les bio-photons dégagés lors de son rechute dans l’état fondamental ne faciliterait non seulement le détachement de l’oxygène de l’hémoglobine dans la périphérie, mais que cette méthode améliorait en plus son Utilisation dans les mitochondries (reliée à la génération de l’ATP), et que, au delà, la production excessive d’espèces d’oxygène (radicaux libres) serait empêchée.

Curieux, je suis entré en contact avec le gérant de l’entreprise Airnergy, Mr. Guido Bierther, qui témoignait un intérêt à me rencontrer. D’autres détails ont augmenté encore plus mon intérêt, mais en même temps je me suis rendu compte du fait qu’il y avaient des possibilités et des nécessités (qui existaient en ce temps-là) d’optimisation par des études scientifiques et des représentations à la presse spécialisée

L’entreprise Airnergy une „petite“ (en comparaison avec les géants pharmaceutiques dominants) entreprise moyenne qui a son siège et la production en Allemagne et qui est engagée dans la domaine des méthodes naturelles de guérison et de la médecine complémentaire m’a fait bonne impression sérieuse. Elle avait progressé et perfectionné une technologie déjà développé auparavant pour la production d’oxygène Singlet, une méthode avec laquelle de très bons résultats thérapeutiques ont pu être atteints en cas de toutes sortes de maladies organiques et des troubles fonctionnelles surtout dans des pays de l’ancien bloc des pays de l’Est et en Scandinavie, des maladies qui, d’une manière ou d’une autre, étaient reliées à une manque d’oxygène respectivement à la production de radicaux libres. Malgré le fait que des reconnaissances nationales et internationales se présentaient de plus en plus, les demandes de la médecine orientée vers la science qui exigeaient des études de longue durée avec de grandes populations de patients (contrôlées placébo, randomisé, en double aveugle) ne pouvaient pas être réalisées qu’en partie. Une résistance s’est formée, aussi et surtout pour des raisons économiques qui a escalée dans une étude universitaire, une étude qui présentait comme résultat que le principe Airnergy ne montrait pas d’effets significativement positifs.
Mais en analysant l’analyse de l’étude, des manques devenaient bientôt évident, comme une question inadéquate, la prise en considération d’un seul paramètre plutôt sans importance au cadre d’une Spirovitalisation; du paramètre VO2 max, la distance trop longue entre la Spirovitalisation et la collecte des données ainsi que la composition différente de la groupe de test et de contrôle.

Entretemps, je m’avait intensivement occupé de la littérature international disponible concernant l’efficacité thérapeutique d’oxygène Singlet et de l’évaluation scientifique de données existantes de patients et de thérapeutes; de la littérature de résultats d’études  existants dans l’entreprise qui, jusqu’à présent, n’avaient été publiés qu’en partie.

J’étais (et le suis toujours) convaincu que le Thérapie Spirovital représente non seulement un supplément important aux options thérapeutiques traditionnelles dans la prévention, en clinique et dans la réhabilitation; qu’elle atteint au-delà - appliquée individuellement – un grand nombre de contributions au maintien de la santé, à la guérison et à la victoire sur une maladie; et surtout qu’elle représente – au sens de méthodes établies de la médecine naturelle – une thérapie de base effective et facilement applicable pour l’harmonisation du tissu fondamental et de l’axe hypothalamique-hypophysaire-végétatif-hormonal-immunologique.

Le principe Airnergy c’est que l‘oxygène respiratoire moléculaire (inactif) est artificiellement activé (la formation d’oxygène Singlet); cet état actif est cependant de très courte durée, i.e. l’oxygène activé retombe immédiatement dans son état fondamental, mais en dégageant des photons enrichis en énergie qui – à travers la formation de ponts d’oxygène – s’étendent via le sang, la lymphe et le liquide interstitiel de façon ubiquitaire en activant le métabolisme dans chacune des cellules du corps.

Quant à la Thérapie Spirovital (SVT en allemand) la distribution de photons riche en énergie s’effectue à travers les poumons (l’air respiratoire), quant à la thérapie Gastrovital (GVT en allemand) à travers le canal gastro-intestinal (la consommation de l’eau enrichi en énergie) et en ce qui concerne la thérapie Dermovital (DVT en allemand) à travers la peau (directement).   
Toutes les trois formes thérapeutiques développées par Airnergy ont, d’une part leur propre importance individuelle; mais elles peuvent d’autre part tout aussi bien être combinées, ce qui peut augmenter encore l’effet.

Elles sont en théorie bien fondées, et elles ont été documentées pratiquement par un grand nombre de cas exemplaires. Elles sont de plus en plus documentées en détail par des études orientées vers la pratique.
Entretemps, la conception scientifique de la thérapie est définie comme la Thérapie Somatovital. Elle est établie et a été honorée plusieurs fois internationalement. Les trois effets principales de la Thérapie Somatovital sont :

  1. L’activation de la mutase 2,3-bisphosphoglycérate qui mène à une augmentation du 2,3-BPG et donc à un déplacement à droit de la courbe de dissociation de l’oxygène (un détachement intensifié de l’O2 du Hb dans la périphérie).

  2. L’activation de la cytochrome oxydase qui renforce la chimie-osmose (la réaction d’électrons libérés dans la chaine respiratoire, la réaction de l’oxygène à l’eau) i.e. la stimulation de la phosphorylation oxydative (la transformation de l’ADP pauvre en énergie en l’ATP riche en énergie.

  3. Une inhibition de l’oxydase NADPH, qui facilite la formation de radicaux libres qui, pour un certain temps, sont nécessaires pour le métabolisme et pour la défense; de radicaux libres qui - si produits excessivement -  sont la raison originale pour le développement d’un grand nombre de maladies organiques, de malaises subjectives et des procédés prématurés du vieillissement

En raison de l’engagement scientifique de l’entreprise, du fondateur, des collaboratrices et collaborateurs, d’un grand nombre de thérapeutes en Allemagne et internationalement ainsi que des milliers d’usagers qui - par leurs propres expériences, des développements positifs de maladies, d’entretien personnels et des rapports détaillés - sont convaincus du principe Airnergy, il existe entretemps un grand nombre de résultats d’études, d’observations pratiques, d’évaluations de données de patients, de descriptions de cas exemplaires et de discussions théoriques concernant l’effet, l’efficacité de la Somatovital-Thérapie. Des rapports qui sont disponibles dans la centrale de l’entreprise.

Il est encore et toujours émouvant de partager des destins individuels par les descriptions des cas, surtout de ressentir comment des personnes malades ont – malgré un grand nombre d’essais thérapeutiques et des consultations de capacités les plus différentes de la médecine sans amélioration signifiante des douleurs – vécu, surtout en ce qui concerne leurs dimensions subjectives et, à la longue, souvent aussi objectivement, un soulagement par la Thérapie Somatovital. Qu’un cas exemplaire le démontre :

G. S. âgé de 67 ans, emphysème pulmonaire depuis 15 ans et MPCO (COPD en allemand et en anglais), traitement continué d’un médecin spécialisé (finalement Formoterol pour l’élargissement bronchiale, Budesonid pour la réduction de l’inflammation, en plus Silicea D6 (par sa propre volonté pour la libération du mucus). Participation dans une groupe de sport pulmonaire, enseignement dans la technique respiratoire. A certains intervalles thérapie d’ozone. Avec des valeurs repos de paO2 ≤ 60 mmHg und FEV1 ≤ 30 % troubles graves de l‘échange gazeuse, flatulence grave et troubles de ventilation gravement périphériques et obstructifs. Après quelques minutes de charge à petite intensité une autre chute du paO2 à  42 mmHg, restrictions graves de la performance propre. 

Rendu mot-à-mot de la propre expérience avec la Spirovitalisation (Airnergy ®) après 24 journées en l’appliquant 2 fois 30 minutes quotidiennement : « … Depuis que j’ai appliqué la Spirovitalisation Airnergy je n’ai plus eu besoin de la thérapie d’ozone .. mes valeurs paO2 sont constantes, aussi en les mesurant plusieurs fois, i.e. 70mmHg, récemment 72 mmHG, ma valeur FEV1 est de 40 pourcent environ… une semaine après le commencement j’ai pu arrêter de prendre Silicea D6 pour me libérer du mucus … par l’application quotidienne de l’unité Spirovital mes poumons se libèrent d’une façon du mucus que je n’ai jamais connu avant. Un mucus blanc remplace quasiment le mucus vert-jaune coincé. C’est ainsi que je peux bien le tousser et surtout en beaucoup … les mesurages nocturnes ont - eux aussi – pas indiqués une sous-saturation en oxygène. Avec 94 % les valeurs sont continuellement dans la norme ... en plus ma concentration et mon bien-être se sont significativement améliorés; j’ai gagné plus d’énergie … en me promenant je ne dois plus m’arrêter tous les 20 pas … je respire beaucoup plus facilement … à la suite de ma participation au sport pulmonaire je ne me sens plus entièrement épuisé, j’aimerait plutôt continuer … je suis curieux ce qui va se passer les semaines prochaines ».

En résumant, la Thérapie Somatovital représente une méthode ubiquitairement applicable, facilement maniable et acceptable pour les usagers comme pour les thérapeutes, une thérapie qui est souvent appliquée individuellement, mais souvent en contexte avec d’autres procédés thérapeutiques. Malgré des milliers d’applications d’importants effets secondaires ou des insociabilités ne sont pas connus. La Thérapie Somatovital avec ses possibilités individuelles (SVT, GVT, DVT) représente une méthode de base de la médecine naturelle, une méthode sérieuse à recommander, une méthode qui peut complémenter la médecine scientifique traditionnelle.

Univ.-Prof. Dr. Méd. Klaus Jung
Université de Mayence
   

Top-News

Olympic gold at Airnergy: Paralympics-star Heinrich Popow visits Hennef
Plus >


Russian Ministry of Health confirms Airnergy as official partner
Plus >


Le décernement du prix innovateur du siècle "1912 - 2012"
Plus >


Code de déontologie
Plus >

INFOBOX

Contact

AIRNERGY AG
Wehrstr. 26
53773 Hennef
Allemagne

téléphone:
+49(0) 2242 - 9330-0

export@airnergy.com

Stumble Upon Delicious YouTube Twitter Facebook
© AIRNERGY AG  |  Mentions légales  |  Sitemap  |  Contact   |  Recommander ce site
Science Award Vitaltherapy Airnergy made in germany 12 years Airnergy Five Star Diamond Award Innovation Award of the Century Airnergy Senses Innovation Award European Health & Spa Award Eurocat Öko Zertifikat ISO Zertifikat IPO Member